top of page
047141_038.jpg

Belbek sort par la grande porte


Belbek (Showcasing) ne pouvait pas espérer mieux qu’une victoire pour quitter la scène avec les honneurs. Le Prix Perth (Gr3) arrivait à point nommé pour l’élève et représentant de Nurlan Bizakov. Malheureux lors de ses dernières sorties, Belbek attendait aussi de pied ferme les terrains souples qui tardaient à venir. Dimanche, les planètes ont fini par s’aligner grâce à un coup de maître de son entraîneur, comme nous l’a dit Mathieu Le Forestier, en charge de l'effectif à l'entraînement et de l'étalonnage deSumbe : « André Fabre avait demandé à ses jockeys de rester en dedans. Tout le mérite lui revient. Il y avait quelque chose à jouer car il pensait que la piste était neuve. À l’extérieur, la piste paraissait abîmée… »

Le jockey de Belbek, Bauyrzhan Murzabayev, a appliqué cette tactique à la perfection. Quatrième dans le parcours, Belbek n’a pas quitté le sillage de son compagnon d’entraînement – et favori – Tribalist (Farhh). À la sortie du dernier tournant, l’animatrice, Foniska (Galileo) s’est empressée de filer vers le rail extérieur. Tribalist et Belbek, eux, ont gardé la corde. Décalé du sillage de Tribalist à 350m de l’arrivée, Belbek a eu un beau passage. Venu très fort à sa hauteur, il s’est ensuite bien allongé pour renouer avec le succès. De l’autre côté de la piste, un autre cheval faisait ses adieux, The Revenant (Dubawi). Finissant fort mais trop tard, le pensionnaire de Francis-Henri Graffard échoue finalement à une demi-longueur d’une dernière victoire. Deux longueurs plus loin, Tribalist conserve la troisième place.

Il sera stationné à Montfort & Préaux en 2024

Belbek n’avait plus triomphé depuis le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), il y a un an. Troisième du Prix Djebel (Gr3), proche cinquième du Prix de Moulin de Longchamp (Gr1), il restait sur une troisième place dans le Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2). Mathieu Le Forestier a ajouté : « Tout s’est bien déroulé, comme dans un galop. Belbek rejoindra probablement la semaine prochaine le haras de Montfort & Préaux en vue d’une future carrière d’étalon. Il sera le premier produit issu de Showcasing (Oasis Dream) à faire la monte en France et est gagnant du Lagar dère. En début de saison, il n’a pas été très chanceux. Aujourd’hui, il sort par la grande porte et c’est tout ce qui compte. »


(...)


Comments


bottom of page