top of page
047141_038.jpg

Contrat rempli pour Alakai


Pouliche estimée, Alakai (Sea the Stars) était partie à la cote de 1,5/1 lors de ses débuts dans le Prix de la Reboursière (Inédites) cet été à Deauville. Une course dans laquelle la pensionnaire d’André Fabre n’avait pu faire mieux que quatrième, face à une opposition ayant depuis particulièrement bien répété. Lors de sa sortie suivante, dans une Classe 2 à Chantilly, Alakai se classait deuxième, uniquement dominée par la très bonne Rose Bloom K (Lope de Vega), deuxième ensuite du Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1). Redescendant de catégorie au départ de ce maiden, l’élève et représentante de Nurlan Bizakov était logiquement très en vue au betting. Durant le parcours, Alakai a été positionnée à l’extérieur de Siyandra (Medaglia d’Oro), sa principale rivale en théorie. Visiblement au-dessus du lot, ces deux pouliches se sont disputé la victoire dans la ligne droite. À la faveur d’une forte accélération dans les derniers mètres, c’est finalement Alakai qui est parvenue à devancer d’une encolure Siyandra. Six longueurs plus loin, Goosebumpy (Siyouni), complète le podium.

Un succès important pour son entourage

Représentant de Sumbe, Mathieu Le Forestier nous a appris : « Alakai était un petit peu immature en débutant et la piste assouplie ne l’avait pas avantagée. La fois suivante, c’était très bien car nous n'étions battus que par une très bonne pouliche. Aujourd’hui, Alakai le fait de plaisante manière, Maxime Guyon semblait optimiste sur le fait que l’on puisse la rallonger encore un peu… À condition que les pistes soient suffisamment rapides. Cette victoire est vraiment très importante pour nous. En effet, Alakai est le deuxième produit d’une jument chère à monsieur Bizakov qui avait gagné un Gr3 avant de se placer au niveau Gr1 l’année suivante. Nous allons en discuter avec le propriétaire et l’entraîneur mais il est probable que la pouliche soit mise au repos avant la saison prochaine. Elle a déjà couru trois fois cette année, et risque de trouver des terrains qui ne lui conviendront pas. Dans tous les cas, Alakai a rempli son contrat, et le fait avec certainement plus de marge que ne l’indique l’écart à l’arrivée. La deuxième est certainement une bonne pouliche également. » (...) Lire l'article JDG

ความคิดเห็น


bottom of page