top of page
047141_038.jpg

Recorder : une polyvalence inattendue pour l'alezan de la Reine d'Angleterre


Attraction à son arrivée en France il y a quelques années en tant qu'étalon de la Reine Elizabeth II d'Angleterre, Recorder semble avoir trouvé sa cadence cet automne... et dans tous les registres ! Alors qu'il réalise une fin d'année remarquable avec une gagnante de Listed en plat, il a sorti un black-type à Auteuil grâce à Castellet, et un espoir classique hier à Longchamp avec la débutante Heartache Tonight, qui a fait forte impression...

Recorder a été une petite attraction à son entrée au Haras de Montfort & Préaux en 2018. En effet, ce précoce fils de Galileo, gagnant de Gr.3 à 2 ans en faisant forte impression, était le cheval de la Reine Elizabeth II d'Angleterre, qui allait en plus le soutenir au Haras ! Il faut dire que ce Recorder s'annonçait comme un cheval de premier plan, estimé au plus haut point par William Haggas, qui en faisait son 3 ans pour les Guinées. Une touche a eu raison de sa carrière sportive, mais son entourage a voulu donner sa chance au Haras à ce fils de la précoce et bonne Memory. Un Galileo si précoce n'était pas commun.

Recorder a vite donné des gagnants, sans pour autant répondre à toutes les hautes attentes placées sur son cas. Quand Montfort & Préaux est devenu Sumbe après l'achat par Nurlan Bizakov, il a pourtant été conservé et s'est vu redonner une chance. Ce 2e essai s'est transformé en second souffle. Recorder a en effet enchaîné les vainqueurs cette année, et prend une toute autre dimension cet automne, avec d'excellents résultats sportifs aux mois de septembre et octobre. Cela avait commencé avec la victoire d'Enola dans la Coupe de Marseille (Listed).

Cette Enola a ensuite été vendue à Willie Mullins... diantre ! Car oui, contre toute attente, Recorder est capable de produire des sauteurs ! Le 3 ans Zilcover s'est imposé sur les haies de Nîmes, faisant écho à la réussite de Castellet à Auteuil. Transfuge du plat chez Mickael Seror, ce poulain du Haras de la Gousserie s'est avéré doué et précoce, étant placé du Prix Stanley (Listed), avant de confirmer à l'automne en steeple. Récent 3e du Prix Noiro (listed), il se dirige vers le Prix Congress.

Et nous avons enfin le cas particulier de Heartache Tonight. Entraînée par David Menuisier, cette superbe pouliche a débuté victorieusement hier à Longchamp dans le style d'un espoir classique. Son mentor la tient en haute estime, elle qui est une soeur de sa championne Wonderful Tonight, et porte la même casaque, celle de Christopher Wright. Il manquait à Recorder ce sentiment d'excitation en vue des belles courses de 3 ans, qui permet de passer un hiver plein d'espoir. Ayant enfin trouvé sa cadence, et ce dans toutes les disciplines, il faut croire que Recorder repartira du bon pied, et devrait retrouver la cote auprès des éleveurs. Au vu de son automne, il le mérite amplement.

コメント


bottom of page